mercredi 5 juillet 2017

La Besogneuse - the Hardworker

Abeille sur orpin des rochers ou orpin réfléchi (Sedum rupestre), photo prise dans le jardin des petites-filles (Rhône) près du magnolia, le 03.07.2017 à 15H04

Je voyais voleter les papillons (des demi-deuil surtout) depuis la terrasse des petites-filles alors j'ai descendu dans le jardin équipée de l'objectif 18-200. On ne sait jamais ce que ce jardin-prairie réserve comme surprises. Ce furent des orpins, comme il pousse sur le mur de soutènement en pierre devant la maison, et une abeille (certainement pas une "Buckfast")... La mise au point pas trop top s'est faite à mon insu... Je pourrais passer des heures dans ce jardin mais le temps m'y est compté : l'heure de la sortie de l'école revient vite et ce deux fois par jour...



Je regrette souvent pour l'identification ultérieure de ne pas avoir pris de "photo témoin". Voici celle des orpins qui donne leur hauteur et leur allure générale... Je crois bien avoir enfin déterminé la variété des géraniums sauvages que je montrerai - qui sait - ultérieurement...

"Cergipontin" prend des vacances estivales. Notre programme des prochaines semaines sera bien rempli entre Lorraine, Val d'Oise, Rhône, Drôme, Val d'Oise, Var en compagnie notamment de Mlle A, Monsieur O, la Petite P et Little Jo. Bon été à tous et à plus tard !

lundi 26 juin 2017

Le Jardin d’Été - the Summer Garden

Paris 19ème, le 22.06.2017 à 17H25

Lorsque Little Jo est calme, trop calme et silencieux, il est urgent de voir ce qui l'intéresse autant...

... à 17H27 : goutte-à-goutte et à 17H24 : un sur trois becs muets dans l'aucuba trop tôt taillé

Même à l'ombre il faisait si chaud...
Remontés à l'appartement, une petite douche ne fut pas superflue...

vendredi 23 juin 2017

Insomnia

Paris Bellevil!e (Paris 20ème), le mercredi 21.06.2017 à 3H26

Huit fenêtres sur seize étaient éclairées dans la façade d'en face. Une seule l'était des façades de coté, qui projetait une lumière immense devant laquelle parfois une grande ombre inquiétante passait comme un éteignoir... J'ai pris cette photo juste avant que les volets ne se ferment et que j'aille me recoucher... Ce n'était pas le bruissement de la cour intérieure qui m'empêchait de dormir mais la torpeur étouffante de cette nuit... La nuit la plus courte de l'année. Celle du solstice d'été, mercredi 21 juin 2017 à 06h24 (heure locale à Paris).
Dans "le Parisien" du lendemain jeudi 22, j'ai lu que cette journée, qu'à 3H26 nous avions encore à vivre, serait la plus chaude depuis l'après-guerre (38° à Limoges, 37° à Paris)...

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives