lundi 11 septembre 2017

Un éternel Printemps - Eternal Springtime

Mont Gerbier du Jonc (Ardèche), le 12.07.2013 à 12H58. La chicane (Zigzag)

Tout ayant une fin, le Thursday Challenge a avisé ceux qui le suivent qu'il cessera de proposer de nouveaux défis après 14 ans d'existence et ce dernier thème :
"REMEMBRANCES" (Any photo that you have taken that brings back or you anticipate will bring back good memories,...)


Il y a belle lurette que j'avais envie d'exhumer cette série de photos de mes archives. Lorsque ma fille était encore en congé de maternité, j'ai passé une agréable semaine en Ardèche avec elle et ses deux filles (de 4 ans et 3 mois) dans un gite au Lac d'Issarlès, ce qui a été prétexte à quelques messages (voir ICI). Anna avait très envie d'aller aux sources de la Loire qui se situent au Mont Gerbier du Jonc. Ce fut un but de promenade très agréable et instructif. Trois "sources" ("springs" en anglais terme qui vaut aussi pour "printemps") sont à la génèse de ce long fleuve qui se jette dans l'Océan Atlantique et auraient tout aussi bien pu prendre la direction du sud au lieu de partir vers le nord si la géologie avait été un peu différente. Alors ces eaux là se seraient jetées dans le Rhône et la Méditerranée et la Loire aurait seulement été un petit peu moins longue...
Nous avons eu l'occasion d'une marche à travers prairies et bois à la découverte de la faune locale ; bon disons quelques têtes de bétail prétextes à des clôtures perméables aux randonneurs, aux graines et aux papillons (on voit voleter un papillon "Petite tortue")...



le 12.07.2013 à 13H04


Nous avions une charmante guide - accompagnatrice. Et la flore était un enchantement...

"La Rivière de Fleurs", le 12.07.2013 à 13H07

19 commentaires:

  1. Coucou. Quand je regarde tes photos, c'est vrai que J'ai l'impression de voir des prés au printemps. Quelle profusion de fleurs!
    Alors le titre "rivière de fleurs" est bien choisi. Encore plus lorsqu' on sait que le but de la promenade était de retrouver les sources de la Loire, qui de rivière devient beau fleuve traversant de charmantes contrées. J'ai vu la Loire il y a déjà quelques années quand j'avais visité les châteaux. J'avais été charmée par ses belles rives et son calme majestueux. Mais elle peut aussi être en colère et devenir menaçante.

    Tout cela me faut penser à la source du Rhône qui se trouve dans mon beau Valais. Il n'est que petit torrent quand il sort de son glacier et puis au fil des kilomètres, il prend de l'assurance jusqu'à ce qu'il se jette dans la mer. Il relie les hommes. Comme tous ses fleuves. Et comme nos blogs.
    Que la petite rivière de ton blog continue encore longtemps à nous charmer. Bises alpines et belle semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En commençant avec ces mots "tout ayant une fin..." j'ai pensé bien entendu aux blogs. Cela aurait pu annoncer la fin de celui-ci en effet, masi des blogs disparaissent et parfois renaissent de leurs cendres, n'est ce pas Dédé ?
      Si la Loire était partie vers le sud le Rhône n'aurait toutefois pas cédé sa suprématie. Ce grand frère récolte, il engrange et il réunit dans son lit et sous son nom tous les petits et grand cours d'eau qui le croisent

      Supprimer
  2. Coucou Lucie.
    Tu es bien bucolique ce jour..
    Un instant je suis revenu dans la salle de classe de mon enfance !
    Géographie: Ou la Loire prend elle sa source ?
    Bises, bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Loire a pour plus important affluent la Vienne, celui qui a le plus fort débit, tu le sais bien entendu Daniel

      Supprimer
    2. Mon petit doigt me dit que la question de Daniel attend la réponse que tout élève des années cinquante à soixante devait connaître pour passer le certificat d'études primaires : la Loire prend sa source au Mont-Gerbier-des-Joncs, et non pas "de-Jonc". Mais mon petit doigt peut se tromper... :-)

      Supprimer
  3. Des photos bien champêtres et qui font du bien par ce matin pré automnal.
    En matière de source, j'ai fait dans plus petit, celle du Loiret à Saint Benoit sur Loire si je me rappelle bien.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Loiret est une rivière qui se jette dans la Loire. Il a tout de même donné son nom à un département

      Supprimer
  4. Ton petit article de "géographie -fiction "a plu à quelqu'un de proche que tu connais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors l'estuaire de la Loire aurait été celui d'un fleuve nommé autrement ! Qui aurait tout de même sa source pas loin du Mont Gerbier du Jonc...

      Supprimer
  5. Cette première photo est un enchantement avec ce cadrage du pré fleuri valorisé par la barrière en bois. Il y a même un papillon qui participe à cette fête florale ♥♥

    RépondreSupprimer
  6. "Mont Gerbier du Jonc ", comme Daniel, je me suis retrouvée à réciter le cours de géographie de mon enfance :-)

    RépondreSupprimer
  7. Avec JMS, nous avons puisé dans nos archives, ma photo date de 2013 :-)

    RépondreSupprimer
  8. "Le papillon c'est comme une question qui vole" C. Bobin

    RépondreSupprimer
  9. Quelle belle prairie fleurie ! Une promenade de rêve...
    Coup de cœur pour la première photo montrant les isolateurs sur lesquels les fils électriques sont fixés aux poteaux de bois brut.
    Quand j'étais petite, collés aux poteaux de clôture des prés à vaches ces isolateurs, dont j'ignorais tout, me faisaient penser à de grosses coquilles escargots.. Et ça n'a guère changé depuis :-)

    RépondreSupprimer
  10. Après vérification, il est évident qu'entre l'époque à laquelle j'ai passé le certif' et celle de nos jours, l’appellation du Mont Gerbier a été modifiée. De pluriel, "Joncs" est passé à singulier. Les anciens manuels scolaires avaient-ils tort ? c'est assez singulier comme question !
    La plupart des anciennes cartes postales mentionnent "Mont Gerbier-des-Joncs" exactement comme je l'ai appris à l'école.
    Concernant le Mont Gerbier et la modification de son orthographe, les informations contenues dans la marge de droite de la deuxième page de ce document donnent un début d'explication.

    RépondreSupprimer
  11. "des-Joncs" en "de Jonc" ... une façon de se rajeunir l'esprit. Belle évocation de la Loire, grand fleuve sauvage sans barrage. Tu nous fais nous envoler avec ces deux belles images sorties de terre. Oui le petit papillon a définitivement bien sa place sur cette première image.

    RépondreSupprimer
  12. super joli et merci pour ton long comm hier, biz

    RépondreSupprimer
  13. Beautiful spring-time photos

    much love...

    RépondreSupprimer
  14. Quelle belle promenade sortie de tes archives soudainement.
    L'occasion de ressortir de belles images qui sentent bon le printemps en cette période automnale.
    Bien à toi...

    RépondreSupprimer

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives

Suivre par Courriel