mardi 28 mars 2017

Les Jonquilles - Daffodils

Bas-Rupts (Gérardmer, Vosges), le 26.03.2017 à 16H59

Nous avons quitté Cergy samedi en fin de matinée et nous y étions de retour en fin de soirée dimanche... La soirée a été fort agréablement occupée à une fête de famille qui se reproduit pour l'épouse de mon plus jeune frère à cette époque tous les dix ans... En 2007, nous étions à Velotte-et-Tatignecourt dans les Vosges du Sud. Cette fois nous étions à Saint-Étienne-lès-Remiremont, limitrophe de Remiremont, à 30 kilomètres de Gérardmer qui est au coeur du massif des Vosges... Nous en avons profité pour y faire un petit pèlerinage, qui à cette époque tourne autour des jonquilles... Beaucoup de personnes en cueillent un bouquet dans les prairies, je me suis contentée de les photographier. En reprenant la route vers la Région Parisienne, nous sommes passés devant le gîte où nous avions logé en 2012 avec Mlle A lorsqu'elle avait trois ans, dont j'ai déjà parlé ICI. Notez comme les tiges sont courtes et qu'elles émergent de l'herbe sèche couchée (celle qui constitue les "chaumes")...

Bas-Rupts (Gérardmer, Vosges), le 26.03.2017 à 16H56

La petite-fille pouvait jouer à Heidi dans la pente, au milieu des fleurs de montagnes. Elle nous causait parfois des frayeurs lorsque elle dégringolait sur ses petites jambes qui auraient pu l’entraîner très vite loin de notre vigilance...

Cergy-le-Haut, le 12.03.2017 à 10H54

Les jonquilles de notre jardin étaient fleuries il y a deux semaines déjà, Little Jo était devant, appuyé sur son petit chariot de marche... Hier soir, j'ai remarqué qu'elles étaient fanées et qu'il faudra les couper avant qu'elle ne montent à graines et que les bulbes ne s'épuisent.

jeudi 23 mars 2017

Le Bout de la route - where the Road ends

Prises dans le Rhône, le 12.02.2017 à 17H01, 16H58 et 16H53

Nous avions bien travaillé. Nous avions bougé les meubles de façon à ce que Mlle A et la Petite P aient chacune leur chambre. En fin d'après-midi, leur maman a suggéré une sortie vers la croix de Chalosset qui concluerait agréablement le dimanche. Nous avons atteint le bout du hameau, là où la route goudronnée s'arrête. Nous aurions pu poursuivre au delà, par le chemin de terre carrossable mais ne l'avons pas fait. Nous sommes redescendus sur nos pas pour rentrer avant la nuit...

lundi 20 mars 2017

L'Enlèvement - Kidnapping

Paris 19ème, le 28.02.2017 à 16H23

C'est un coin d'immeuble, celui de nos enfants, où nous stationnons souvent (ce véhicule n'est pas à nous toutefois). La voiture nous est nécessaire pour aller chercher ou ramener l'un ou l'autre petit bonhomme. Le stationnement n'y est pas matérialisé mais ne gêne personne. Nous y étions encore vendredi dernier. Ce doit être particuliers de découvrir l'emplacement vide. Nous avions déjà eu notre pneu avant droit entaillé avec un couteau 15 jours auparavant alors que la voiture avait passé la nuit sur le parking en épi à coté d'autres qui ont eu deux pneus à plat. Nous avions eu de la chance dans notre contrariété... Cela ne nous a guère servi de leçon : c'est là que nous nous garons le plus souvent pour quelques instants qui peuvent durer un peu...

vendredi 10 mars 2017

L'Observateur - the Observer

Cergy-le-Haut (Val d'Oise), le 05.02.2017 à 13H10

"Mes parents disent que Cergy est un autre pays", nous a rapporté Monsieur O. J'ai demandé plus tard un éclaircissement à son Papa. Il pense que Monsieur O imagine Cergy dans un ailleurs, au delà des frontières. C'est un fait qu'il s'y passe et que l'on y fait autre chose qu'à la capitale...
Ce dimanche matin là, la pluie avait été battante : les tempêtes Kurt, Leiv et Marcel étaient passées pas loin. L'après-midi, la pluie avait cessé, le soleil s'était même mis de la partie après l'heure du goûter. Après le déjeuner Monsieur O a balayé les feuilles sur la terrasse, il les a ramassées. Puis il a frotté le carrelage détrempé avec un balai de pont avant de passer la raclette pour la sécher. Enfin il m'a aidée à nettoyer un peu le jardin en portant les chaumes des vivaces au composteur. Grâce à des gants qu'il enfile comme un vrai pro il peut même manipuler les branches de rosiers sans craindre les épines. Il est important lorsque l'on a 5 ans et demi de faire tourner les activités de manière à ne pas se lasser. Cependant ce qui est fait n'est plus à faire par Mère-Grand.
Mère-Grand a une petite paire de jumelles de théâtre posée sur la chaise haute de Little Jo près de la porte-fenêtre. C'est pour mieux voir les oiseaux attirés par les graines et les boules de graisse. Monsieur O n'a pas pu observer les mésanges ni les merles effarouchés par notre activité sur la terrasse. Mais il a pu à loisir contempler les palombes perchées dans les bouleaux...

lundi 6 mars 2017

Tranquille - Cool

Cergy-le-Haut (Val d'Oise), vendredi 03.03.2017 à 8H35

Samedi matin, nous sommes passés acheter des pommes aux "Vergers d'Osny". Il pleuvait. L'arboriculteur nous a dit qu'il y aurait peu de poires à l'automne prochain car l'été 2016 (les bourgeons des fleurs se forment en été) a été trop sec. Il n'y en a déjà guère eu à l'automne dernier car la pollinisation a été contrariée par trop de pluie lorsque les fleurs se sont ouvertes au printemps 2016.
Samedi après-midi, lorsque nous sommes partis vers Le Mans dans la Sarthe pour une "cousinade", de vastes flaques ralentissaient fortement la circulation autour de Paris. Et voici qu'il pleut ce matin à grosses gouttes sur la fenêtre de toit de mon bureau... Il me faudrait trouver le temps d'aller dans le jardin lorsqu'il n'est pas détrempé et que je ne suis pas avec les petits-enfants ailleurs qu'à Cergy... Entre deux giboulées les oiseaux emplissent l'air de leurs chants joyeux, les primevères s'ouvrent, les vivaces poussent leurs feuilles et même les chats inconnus prennent leurs aises au jardin délaissé...

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives