mardi 17 avril 2018

La Fuite du Temps - Passing Time

Jacinthe des bois ou Jacinthe sauvage (Hyacinthoides non-scripta), dans le bois Lapelotte (Cergy-le-Haut, Val d'Oise), le 16.04.2018 à 10H25

Ni les pluies diluviennes, ni les froids sibériens n'ont pu surseoir l'avènement du printemps...



... sitôt écloses, les Anémones sylvies ou Anémones des bois (Anemone nemorosa) déjà s'alanguissent...

mardi 10 avril 2018

Une Perspective - Perspective and Viewpoint

Terrasse du Fécheray-Mont Valérien, Suresnes (Hauts-de-Seine), le 06.04.2018 à 16H20

Vendredi dernier fut une belle journée. Nous nous sommes rendus d'abord à la "fête des plantes de printemps" au château de Saint-Jean-de-Beauregard dans l'Essonne ; puis au 14ème salon "Jardins en Seine", sous le Mont-Valérien à Suresne (Haut-de-Seine). Je n'étais pas retournée à Saint-Jean-de-Beauregard depuis 2009 (voir ICI), année où je me suis rendue pour la première fois à "Jardins en Seine" (voir ).

Mon précédent passage à "Jardins en Seine", c'était il y a deux ans...

Le regard change. Les lieux et les gens également. Les jardins éphémères dégageaient cette année un bel espace face au panorama sur Paris-la-Défense. (Le Mont-Valérien culmine à 162 mètres, alors que le plus haut point de Paris plafonne à 128m5 à Belleville)...

... le 06.04.2018 à 16H29

En contre-bas de la terrasse, de belles maisons en meulière. Au loin, à droite de la contre-flèche de la grue de droite et de la cîme du sapin, on devine le nouveau tribunal de Paris-Clichy-Batignolles. Le Sacré Cœur est caché derrière une tour (un hôtel)...
Lorsque j'ai eu pris cette photo, la sonnerie aux morts du cimetière américain situé sur la pente du Mont-Valérien a retenti dans mon dos...



Parmi les jardins éphémères, quatre avaient été conçus et réalisés par des écoles... Certains étudiants semblaient un peu "charrette" alors que le jury avait déjà délibéré. En face, la tour Eiffel et le bois de Boulogne.



D'autres étudiants, ceux de l'Ecole Supérieure d'Architecture des Jardins et du Paysage, plus organisés avaient même prévu une buvette un peu dissimulée...



Les élèves de la classe de première du Lycée Agricole Saint Germain en Laye avaient fait avec leurs moyens... Sans doute étaient-ils en cours, le jardin était seulement tenu par une (sympathique) enseignante...

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

Archives